Cet atlas constitue une base de données territorialisées en santé mentale.

Il rassemble plus de 350 indicateurs pouvant être mobilisés dans l’élaboration et le suivi des diagnostics de santé partagés des projets territoriaux en santé mentale. 

Il sera complété par la publication de l’ouvrage « L’Atlas de la santé mentale en France » coédité par l’Irdes et la Drees. Cet ouvrage proposera une analyse des disparités territoriales en termes d’offre, de recours aux soins ou de besoins.

Atlas interactif de la santé mentale en France

 

En famille, ça ne baigne pas tous les jours ? Vous n’avez pas le truc avec vos ados ? Ils vous marchent parfois sur la tête?  Vous ne savez plus quoi faire ? Vous n’êtes pas les seuls. Ce livre vous est destiné.

Ce livre ne donne pas de recettes. Tout juste quelques points de repères, témoignages, idées à prendre ou à laisser pour continuer à inventer et à réinventer… 

Dans cet avis publié au Journal Officiel, le Conseil économique social et environnemental pointe "le contraste entre les objectifs qui sont donnés à la santé à l’école et les moyens dont cette politique est dotée apparaît d’autant plus grand que les textes officiels se sont additionnés, réitérant régulièrement la volonté des pouvoirs publics d’en faire une priorité."

Il appelle à une impulsion nouvelle de la politique de santé à l'école pour faire face à l'urgence, soulignant que "la responsabilité de la société vis-à-vis de la santé des jeunes n’incombe pas à la seule Education nationale ou aux ministères concernés. Elle est aussi celle des parents, des médecins traitant.e.s, des collectivités territoriales, des régimes obligatoires d’assurance maladie, des régimes complémentaires, des associations, etc..."

Dans ce document, 15 préconiqations sont formulée selon 3 axes : 

Ce guide a pour objectif d’accompagner la réflexion par les Conseils locaux de santé mentale sur ces instances de concertation pour des personnes en situation difficile présentant une complexité telle, qu’elle rend inefficace l’aide apportée par chaque acteur séparément. Ce document n’est pas un outil pré-construit, mais un ensemble de préconisations et de précautions permettant d’orienter et d’éclairer au mieux la construction de ces commissions par les acteurs locaux.

Les repères proposés doivent apporter davantage de lisibilité et de cohérence dans le fonctionnement de ces commissions qui doivent s’entourer de fortes garanties éthiques et déontologiques notamment sur les questions de confidentialité. 

L'Observatoire national du suicide publie son 3e rapport sur la question et consacre plus particulièrement un dossier sur le suicide à l’adolescence. 

En France, le suicide reste la deuxième cause de mortalité parmi les 15-24 ans. Ce dossier fait le point sur les connaissances récentes et identifie les besoins de recherche pour une meilleure compréhension des comportements suicidaires des jeunes. 

Les écrans sont partout. Fenêtres sur le monde et interfaces interactives, ils incarnent une nouvelle donne technologique et sociale qui métisse « culture du livre » et « culture du numérique ».

Plongés dans cette réalité, nous sommes contraints au tâtonnement. Mais notre place d’adulte et d’éducateur reste au-devant de la scène et confirme notre position éducative et de transmission.

Alors que les départements attendent toujours une réponse de l'Etat sur la prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA), l'Odas (Observatoire national de l'action sociale) présentait aujourd'hui une étude à contre-courant, mettant en valeur l'implication et les capacités d'initiative des départements pour prendre en charge ces mineurs.

« L'adolescence est un âge contradictoire où le rejet de l'adulte est à la mesure du besoin que l'adolescent en a », analyse Philippe Jeammet.

Les conflits naissent de la tension entre la peur de l'abandon et l'angoisse d'intrusion du jeune. Ce paradoxe peut pousser certains adolescents à la destructivité comme créativité du pauvre, c'est-à-dire de celui qui se sent impuissant. Avant de s'effondrer, de disparaître, un acte de vie, prométhéen en quelque sorte, reste toujours possible : détruire !

L'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes), la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère des Solidarités et de la Santé lancent un atlas interactif qui constitue une base de données territorialisée en santé mentale inédite. Il a été conçu en collaboration avec l’Agence régionale de la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur (ARS Paca), et avec l’appui de l’équipe Atlasanté, le projet mutualisé de système d’information géographique des agences régionales de santé.

Un entretien avec Xavier Pommereau,  psychiatre, spécialiste de l'adolescence, tourné à l’occasion du colloque « JEUNES EN MAL-ÊTRE ET CONDUITES À RISQUE » organisé par le Centre de prévention du suicide et d’accompagnement le jeudi 26 octobre 2017 à Saint-Servais.