Soutenue par le ministère de l’Education nationale, Impala est une application d’aide à l’orientation gratuite. Créée depuis un an par une start-up française, son algorithme aide les lycéens et étudiants à choisir une voie où ils pourront s’épanouir. Elle permet aussi d’être mis en relation avec les écoles.

Le blog

La plate-forme

Le CLEMI est chargé de l’éducation aux médias dans l’ensemble du système éducatif. L'éducation aux médias et à l’information (ÉMI) permet aux élèves d'apprendre à lire, à décrypter l'information et l'image, à aiguiser leur esprit critique, à se forger une opinion, compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie.

Dans cette vidéo Anne Cordier, maitresse de conférence en Sciences de l’information et de la communication répond aux questions du Clemi et analyse la reconfiguration de l'activité informationnelle des jeunes. Par ailleurs elle donne des pistes de travail pour sensibilisr les jeunes : travailler la culture audiovisuelle, apprendre à différencier les sources et les autorités, mettre les élèves en projet mais pour interroger leurs représentations, mettre l’EMI à la fois en actes et en mots. 

Les dossiers de la Commission Droits de l’Enfant de l'ONG Amnesty France a publié un dossier sur l'accueil des mineurs isolés étrangers en France.

Sur le territoire français arrivent de nombreux mineurs isolés, fuyant leur pays d’origine, parce que la vie n’y est plus vivable. Aucun présent n’est tenable, aucun avenir n’est envisageable. Ils ont dû quitter leur famille, leurs amis, leur école, leur foyer protecteur. Ils sont sortis brutalement de l’enfance. Ils ont dû plonger dès leur plus jeune âge dans le chaos du monde. 

Le « Pacte Santé » de la Croix-Rouge française a pour objectif d’alerter et de témoigner sur les inégalités sociales de santé en France afin d’impulser un travail collaboratif avec l’ensemble des acteurs concernés. Il s'agit ici d'interpeller les pouvoirs publics plus particulièrement sur les problématiques de santé rencontrées par les jeunes publics.

Partant de constats chiffrés, le rapport aborde différentes dimensions de la vie des jeunes (nutrition, addictions, influence des réseaux sociaux, vie relationnelle et sexuelle…) et propose une vision globale de ces problématiques sociétales.

A travers la présentation de 7 parcours de vie, il donne également la parole à des jeunes en situation de mal-être et de vulnérabilité que la Croix-Rouge accompagne au quotidien : jeunes en situation de handicap, de précarité, d’exclusion sociale, d’addiction, mineurs non accompagnés, jeunes mamans, bénéficiaires devenus bénévoles ou volontaires en service civique...

Une émission de France Inter avec Marie-Rose Moro sur la minceur extrême, voire la maigreur qui touche parfois les jeunes filles, adolescentes ou pré-adolescentes. Le phénomène a pris de l’ampleur ces dix dernières années sans que l’on sache précisément quel en est le ressort, la minceur extrême étant moins documentée que l’obésité ou le surpoids.

Votre enfant est adolescent.e ou entre dans l’adolescence : en tant que parent, vous vous posez des questions sur cette période ? Vous intervenez auprès de parents ou de jeunes et vous cherchez des outils pour échanger avec les parents d’adolescents ?

Le livret des parents « Saison 2 : l’adolescence » aborde en 25 pages différentes questions autour de l’adolescence et ce qu’elle implique pour les parents : devenir parent d’adolescent.e, rester parent tout en accompagnant l’autonomie, être vigilant.e et oser se faire aider. 

"La famille Tout-Écran" est un guide qui fournit des éclairages utiles et des conseils pratiques aux parents, mais aussi à l’ensemble des acteurs éducatifs et associatifs intéressés par ces questions.
Ce guide sur l’éducation aux médias et à l’information aborde et entend répondre à des questions que tout un chacun peut se poser, telles que : 
Quels réflexes adopter face à la désinformation ?
Comment conseiller vos enfants sur les réseaux sociaux et les protéger des images violentes ?
Quelles sont les règles à respecter et à inventer dans ce monde d’ultraconnexion dans lequel ils grandissent ?

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) mené par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) publlie une étude sur le bien-être des adolescents à l'école.

D'après ce rapport, les adolescents qui éprouvent un sentiment d’appartenance à l’égard de leur école et qui ont de bonnes relations avec leurs parents et leurs professeurs sont plus susceptibles d’obtenir de bons résultats scolaires et d’être heureux. Ces résultats se fondent sur une enquête réalisée auprès de 540 000 élèves dans les 72 pays et économies ayant participé aux tests principaux du PISA 2015 en sciences, en mathématiques et en compréhension de l’écrit.  

La plupart des adolescents sont heureux, mais l’anxiété à propos du travail scolaire et les brimades posent problème.

Chaque année, le système français produit quelque 100.000 décrocheurs scolaires. Un chiffre à la baisse depuis 2010 selon le ministère de l'Education nationale mais à la hausse d'après le ministère de l'Emploi. Un plan gouvernemental a été lancé en 2014 et de nombreux dispositifs s'additionnent mais d'après les experts le problème est structurel et les solutions doivent intervenir très tôt durant la scolarité.

Après 25 années de politisation des questions de laïcité et d’intégration, quelles sont les caractéristiques du moment présent ? Si l’on ne parle plus d’intégration, la question de la laïcité continue de cliver l’opinion publique et la classe politique. L’école, quant à elle, est invitée à se mobiliser d’une façon nouvelle pour « faire partager » par tous les valeurs de la République, laïcité incluse. La laïcité se trouve ainsi à nouveau positionnée au cœur du métier d’enseignant, comme à l’époque de Jules Ferry, Jean Jaurès et Aristide Briand, retrouvant une signification inclusive qu’elle avait perdue.